logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Articles en accès libre
1. Choisissez un n° 2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités de la route et des transports
Actualités de la route et des transports

Recevoir notre Newsletter

14 avril 2022 - (57847)

CARROSSIER-CONSTRUCTEUR

Chéreau, premier acteur de poids du TRM à annoncer qu'il ne sera pas à l'IAA en septembre prochain

Face à la situation économique actuelle très perturbée, en particulier depuis le début de la guerre en Ukraine, qui génère de fortes contraintes sur les approvisionnements, et face aux coûts des matières premières qui flambent, Chéreau a décidé d'annuler sa participation au IAA à Hanovre, en septembre 2022.

« Dans un tel contexte, il est essentiel que nous nous concentrions sur les priorités clés de l'entreprise car la situation économique ne doit pas nous faire oublier que nous devons préparer la transition énergétique à venir et maintenir nos investissements pour remplacer les semi-remorques diesel par des semi-remorques fonctionnant avec d'autres modes d'énergie : batteries alimentées par panneaux solaires et/ou e-axle et/ou hydrogène », souligne Damien Destremau, PDG de Chéreau et The Reefer Group.

Toujours selon le patron de Chéreau, ses clients ne comprendraient pas que le carrossier de Ducey (50) maintienne ce type de dépense alors même qu'il est contraint par l'augmentation inédite de ses coûts de production de demander des augmentations de tarifs sur les commandes prises l'an dernier.

Chéreau, qui voit la tempête arriver sans pouvoir en prédire la force ni la durée, remercie au passage ses clients, qui ont dû se soumettre à de fortes augmentations de prix et à la révision des contrats signés en 2021 « qui devenaient insoutenables à cause des hausses brutales de matières premières suite à la guerre russo-ukrainienne ». Grâce à leurs efforts, le carrossier peut « tout faire pour éviter un résultat financier négatif et maintenir ses investissements en termes de développement produit pour assurer la transition énergétique ». - MF

Partager