logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Articles en accès libre
1. Choisissez un n° 2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités de la route et des transports
Actualités de la route et des transports

Recevoir notre Newsletter

30 juin 2022 - (58268)

SOCIAL

La pénurie de conducteurs est mondiale et va s'aggraver encore

Selon une enquête de l'Iru auprès de 1 500 transporteurs dans 25 pays, la pénurie de conducteurs routiers constatée dans tous les pays du monde s'accentue, alimentée par des marchés du travail tendus et une demande post-pandémique élevée. Non seulement les hausses de salaires accordées en 2021 n'ont pas résolu le problème, mais la crise démographique se prépare avec un écart grandissant entre les jeunes et les vieux conducteurs.

Seule exception à ce phénomène : l'Eurasie. Ailleurs, le nombre de postes de chauffeur vacants a grimpé d'au moins 40 % entre 2020 et 2021, et même de 140% en Chine (où il manque 1,8 million de routiers !). Selon le Secrétaire général de l'Iru, Umberto de Pretto, cette situation expose les économies à un risque accru d'inflation et d'effondrement de la chaîne d'approvisionnement.

Tous les pays ont en commun de n'avoir que 3 % de femmes chauffeurs routiers (sauf en Chine où elles sont 5 % et aux États-Unis où elles sont 8 %). Autre phénomène relevé par l'Iru : aux États-Unis et en Europe, les conducteurs âgés (plus de 55 ans) représentent environ un tiers de cette branche. L'Europe a l'âge moyen des conducteurs le plus élevé, à 47 ans.

Selon les transporteurs routiers, la crise actuelle de la pénurie de chauffeurs est causée par un manque de chauffeurs qualifiés dans toutes les régions du monde. Seules la Chine et la Turquie ont invoqué d'autres raisons : les conditions de conduite pour la Chine, et l'image de la profession pour la Turquie... Selon l'Iru, c'est aux autorités qu'il échoie d'améliorer les parkings, de booster l'accès à la formation et d'encourager davantage de femmes et de jeunes à rejoindre la profession. - MF



En rouge, les régions du monde où plus de 15% de postes de conducteurs sont vacants.

En rouge, les régions du monde où plus de 15% de postes de conducteurs sont vacants.

Partager
En rouge, les régions du monde où plus de 15% de postes de conducteurs sont vacants.
En rouge, les régions du monde où plus de 15% de postes de conducteurs sont vacants.