logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités de la route et des transports


13 juin 2022 - (58170)

SERVICES

Péages sans barrière : l'A13 Paris-Caen sera équipée d'ici 2024

Nous l'annoncions en septembre 2020 (voir 51369), la Sanef envisageait déjà la mise en place d'un système de péage sans barrière sur l'A13 et l'A14 (sur l'axe Paris-Caen), qui enregistrent un flux allant de 35 000 à 100 000 véhicules par jour et sont bien connues pour leurs embouteillages (surtout l'A13), d'autant qu'il faut s'arrêter successivement à cinq barrières !

Il faudra finalement attendre décembre 2024 pour voir disparaître les barrières de péage au profit de portiques de part et d'autre sur les voies de l'A14 et de l'A13. C'est ce que la Sanef appelle « l'autoroute en flux libre ». Ces portiques devront détecter la présence d'un badge de télépéage ou à défaut flasher la plaque d'immatriculation.

Pour payer, le conducteur devra soit ouvrir un compte en associant la plaque d'immatriculation à une carte bancaire pendant 48 heures ou à l'année, soit contacter un conseiller par téléphone dans les jours qui suivent le trajet et indiquer la plaque d'immatriculation, soit se rendre dans un bureau de tabac, ou enfin régler son paiement sur le réseau autoroutier en une seule fois, au bout du ou des trajets.

La Sanef n'en est pas à sa première expérience sur ce point : un portique de ce type avait déjà été installé en mars 2019 sur l'A4 à Boulay (Moselle), près de Metz, avec une lecture des plaques sur la totalité des voies. Le principe du flux libre ayant été validé par l'Etat (publication au JO en décembre 2021), le groupe APRR (groupe Eiffage) va aussi exploiter cette voie : il va transformer en 2023 (avant même que l'A13 soit équipée) 88 km de la RN79 (RCEA) en autoroute en flux libre (voir dépêche n°51356). - MF





Partager