logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités de la route et des transports


13 décembre 2022 - (59053)

CIRCULATION

Un transformateur acheminé de Sète à Brommat par un Titan

Un convoi exceptionnel de 63 m de long et pesant 357 t transportant un transformateur de sécurité nationale devrait atteindre l'usine de Brommat le mercredi 21 décembre, annonce notre confrère ladepeche.fr. Au départ de Lyon, ce convoi commence par descendre la N7 jusqu'à Sète à vide, mais avec son système de bras indispensables à la fixation du transformateur. Il va récupérer sa cargaison au port méditerranéen, où ce matériel fort imposant sera arrivé par cargo via le Rhône et la Méditerranée.

Une fois chargé, l'ensemble va remonter mercredi 14 décembre par voie terrestre, pour atteindre Rueyres-Brommat via Entraygues une semaine plus tard. Le transformateur TRSN 12 de sécurité nationale de 400 kV, autrement dit un transformateur de secours, est destiné à alimenter le cas échéant différents sites de production, dont celui de Montézic.

Équipé de véhicules tracteurs, véhicules pousseurs et remorques au départ, un nouveau convoi prendra le relais pour emprunter les épingles de Rueyres vers le Brézou. Ce convoi moins imposant aura une longueur de 35 m pour 240 t de PTR.

Sur ces photos d'un de nos correspondants prises lors de la descente à vide vers Sète par la N7, on voit qu'il s'agit du nouveau Mercedes Titan 4163 (630 ch) de Couturier avec la moitié de la remorque et de son système d'accroche directe destinée à soulever le transformateur au-dessus des ronds-points. Le Scania 144 G de 530 ch, qu'on voit ici avec l'autre moitié de la remorque, sera en pousseur à partir de Sète, quand le convoi sera complet. - MF

Partager
Le convoi est mené par le Mercedes Titan 4163 (630 ch) de Couturier. Il est d'abord descendu à vide de Lyon à Sète avec la moitié de la remorque et de son système d'accroche directe (photos Lancereau)

Le convoi est mené par le Mercedes Titan 4163 (630 ch) de Couturier. Il est d'abord descendu à vide de Lyon à Sète avec la moitié de la remorque et de son système d'accroche directe (photos Lancereau)


Le convoi est mené par le Mercedes Titan 4163 (630 ch) de Couturier. Il est d'abord descendu à vide de Lyon à Sète avec la moitié de la remorque et de son système d'accroche directe (photos Lancereau)

Le convoi est mené par le Mercedes Titan 4163 (630 ch) de Couturier. Il est d'abord descendu à vide de Lyon à Sète avec la moitié de la remorque et de son système d'accroche directe (photos Lancereau)