logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités de la route et des transports


13 décembre 2022 - (59059)

CIRCULATION

Cohabitation difficile entre PL et saleuses

L'hiver est bien là et il s'annonce long et rigoureux. La nuit dernière sur le Centre-Est de la France, les saleuses puis les déneigeuses sont entrées en action. Tout s'est déroulé au mieux, sans accident spectaculaire ni stockage, et pourtant, pour les grincheux, rien n'est parfait. C'est la faible vitesse d'évolution des engins de traitement des chaussées et la longueur du « chantier » qui pose problème.

Ainsi dans la nuit de lundi à mardi, Vinci a rendu la chaussée praticable sur 180 km entre Vienne (38) et Orange (84) certes, mais les engins étaient si nombreux que de longs bouchons se sont formés à l'arrière avec plus de 100 camions à chaque fois, sur deux files. Ces saleuses évoluent entre 35 et 40 km/h et lorsque les camionneurs en frigo ou traction de messagerie perdent plus d'une demi-heure, cela change tout. Les temps de conduite seront rallongés d'une coupure imprévue de 45 minutes avant d'arriver chez le client.

Les difficultés et les bouchons dans les deux sens se prolongent même ce mardi, lors du franchissement du col du grand Bœuf malgré 343 m d'altitude ! Après avoir longuement patienté, les plus téméraires ou irresponsables « dégoupillent » et prennent le risque de dépasser les saleuses sur la 3e voie, non traitée. Au premier accrochage, ce sont des milliers de routiers qui seront retenus derrière. A la prochaine alerte, le Préfet exigera un stockage préventif, sur le sec ! - AL

Partager