logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

706805


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Actualités de la route et des transports


21 septembre 2023 - (60526)

ECONOMIE

Ces transporteurs qui mettent la clé sous la porte, écrasés par la hausse du coût des carburants

L'un des sujets traités par notre confrère TF1 dans son journal de 13 h mardi 19 septembre a mis en avant l'effet désastreux de la hausse du carburant sur l'équilibre financier de certains transporteurs, pour la plupart des PME. Deux transporteurs bien connus sont interviewés.

D'abord Bruno le Gallo, qui a dû mettre la clé sous la porte en juillet dernier, la mort dans l'âme, après vingt-trois ans de transport routier international. Il s'apprête à vendre aux enchères toute sa flotte, soit une cinquantaine de camions. Ses recettes ne couvrent plus ses factures de gazole. « Dans une entreprise viable de transport routier de marchandises, le gazole doit représenter 25% du chiffre d'affaires, alors que lui s'est retrouvé à 40% », souligne-t-il ! Il doit dépenser 250 à 300 000 euros par mois aujourd'hui, et ne peut plus le faire. Il y a un an déjà, alors qu'un véhicule coûtait 4 500 de gazole par mois HT, ce chiffre était passé à 6 500 euros. Soit 100 000 euros de plus pour toute sa flotte par mois !

Le patron des Transports Rault, qui gère aussi une cinquantaine de camions, a un petit avantage sur le cas des Transports Le Gallo : il fait beaucoup de stockage et a une grosse activité de navettes, qui génère moins de consommation que les trajets en national ou international. Lui a réussi à s'en sortir...

L'extrait peut être visionné ici. - MF

Partager


Agrandir




 
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre