logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

251086


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Actualités de la route et des transports


3 novembre 2023 - (60756)

TRANSPORTEURS

Recul de la consommation, inflation... GT a ses solutions pour résister

GT Solutions, spécialisé dans la location de poids lourds avec chauffeur et la distribution spécialisée, exploite 1 400 camions sur plusieurs secteurs d'activité. Comme chaque année, le groupe bordelais fait un bilan sur sa situation. Outre l'inflation qui perdure depuis 2022, il a subi comme nombre de ses collègues les effets de la baisse très nette de la consommation des ménages enclenchée depuis janvier 2023, qui impacte le volume de marchandises à transporter.

L'année en cours s'avère donc difficile, sans que les conditions moroses découragent pour autant son jeune directeur général, Matthieu Sarrat, qui s'appuie sur le modèle économique du groupe familial (avec des salariés engagés et encouragés à prendre des initiatives) et sur la capacité de celui-ci à apporter les bonnes solutions aux problèmes rencontrés : camions à énergie « propre », mutualisation des plates-formes logistiques, nouveaux accords commerciaux, par exemple dans le transport de pneumatiques avec Continental, ou la grande distribution avec Lidl... Sa dynamique commerciale donne à GT solutions la perspective de finir 2023 avec une croissance de 2 à 3% de son chiffre d'affaires.

Avec la marque Éco-solutions (qui consiste à intégrer une solution à énergie alternative dans ses propositions commerciales - voir 60478), GT accélère le verdissement de sa flotte. L'entreprise, qui participe par ailleurs à la CEC (Convention des entreprises pour le climat), compte 132 véhicules à énergies alternatives, dont 121 véhicules au GNC, 10 véhicules électriques et 1 véhicule hybride.

Les 19-tonnes GT parcourant en moyenne 200 km par jour, surtout en milieu urbain, l'électrique est une énergie cohérente pour le groupe, d'autant que pour les clients GT, le volume prévaut sur la charge. Récemment, l'appel à projets de l'Ademe lui a permis d'obtenir plus de 1,7 million d'euros d'aides pour 38 porteurs électriques supplémentaires et autant de bornes de recharge lente (mais aussi une borne de recharge rapide en IDF, à Garonor, dès mars 2024). GT solution devrait donc exploiter une cinquantaine de porteurs électriques d'ici fin 2024, dont certains en plateaux-grues... À condition de trouver les clients prêts à payer plus cher le transport.

En ce qui concerne les conducteurs qui manquent à l'appel, le métier est certes toujours en tension, selon Matthieu Sarrat, mais moins qu'en 2020. L'Ile-de-France reste un point névralgique. « La circulation rend fou, ce qui complique les recrutements, et il y a plus de casse, donc d'immobilisation des camions ».

Les délais de livraison des camions se sont bien réduits depuis que les semi-conducteurs et autres matières premières sont davantage disponibles (6 à 7 mois pour un porteur, 4 mois pour un tracteur), mais le prix des tracteurs a augmenté de 30%, tant la demande est importante... GT a cependant peu de tracteurs (300 sur 1400 PL) à offrir à des conducteurs désireux de faire du super lourd et de la longue. La plupart de ses salariés roulent en régional. - MF

Partager


 
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre